Comment ouvrir une agence immobilière?

 
Posté dans Agence immobilière

Les différents types de carte professionnelle

L’obligation de détenir la carte professionnelle a été officialisée par le décret n° 72-678 du 20 juillet 1972 portant application de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970. Les dispositions de ces articles décrivent en détail les conditions d’octroi d’une carte professionnelle. Parmi les trois cartes, la carte professionnelle mention « Marchand de listes» est assez spéciale puisqu’elle ne peut être cumulée avec les deux autres. Son titulaire est le seul à être habilité à vendre des listes ou des fichiers portant sur l’achat, la vente, la location ou sous-location de biens immobiliers.

La carte professionnelle mention « Transactions sur immeubles et fonds de commerce »

Cette carte atteste que son titulaire est compétent pour réaliser les activités d’un agent immobilier. Ce dernier est mandaté pour acheter ou vendre un bien immobilier et pour trouver un locataire ou un sous-locataire à un logement. Plus précisément, le titulaire de cette carte pourra réaliser des opérations d’achat, de vente, d’échange, de location ou de sous-location – qu’elle saisonnière ou non, en nu ou en meublé – de bien immobilier comme le révèle le site d’annonces immobilières pour l’immobilier de prestige www.excellentissimmo.com. Il peut également obtenir un mandat pour effectuer l’achat, la vente ou la location-gérance de fonds de commerce, la cession d’un cheptel mort ou vif, La souscription, l’achat, la vente d’actions ou de parts de sociétés immobilières, l’achat et la vente de parts sociales non négociables d’un actif social comprenant un immeuble ou un fonds de commerce. En plus de sa carte, l’agent immobilier doit détenir un mandat écrit que lui délivre son client pour la réalisation de ces missions. L’établissement de ce mandat obéit à des conditions de fond. En effet, des informations obligatoires sont à indiquer sur le document : l’objet du mandat, l’autorisation expresse donnée au mandataire pour que ce dernier réalise les missions qui lui sont confiées et les modalités de rémunération de l’agent.

La carte professionnelle mention « Gestion immobilière»

Le titulaire de ce type de carte est reconnu compétent pour se charger d’une gestion ou d’une agence immobiliere à Bordeaux par exemple. Il peut par exemple remplir la fonction de syndic de copropriété. Il est également autorisé à recevoir les sommes suivantes : loyers, charges, indemnités d’occupation, prestations, cautionnements, avances sur travaux, et tout montant généré par l’administration des biens d’autrui. Il convient de noter que pour l’exercice de sa mission, le titulaire de la carte doit avoir obtenu un mandat écrit qui fixe l’étendue de ses compétences et champs d’action. Par ailleurs, ce mandat écrit est considéré comme une autorisation expresse accordée par le mandant à l’agent immobilier pour recevoir les biens, sommes ou valeurs lui appartenant et qui résultent d’une jouissance par autre de ses biens. L’ensemble des mandats que le titulaire de la carte obtient dans l’exercice de sa profession doit être consigné dans un registre des mandats coté sans discontinuité et relié à l’avance. La présentation de ce dernier doit se faire selon un modèle fourni par l’administration. Les mandats sont enregistrés dans le registre selon un ordre chronologique et chaque mandat enregistré se voit attribué un numéro d’inscription. Ce dernier doit figurer sur les exemplaires du mandat remis au mandant.

Ailleurs sur le Web